Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 17:00

 

Des nouvelles des sisters: l'oral  de notre examen est toujours prévu le 25 juin prochain, par contre plus notre train en raison d'une énième grève du personnel SNCF (bonjour la crise pour trouver des billets d'avion en urgence...) les sisters préparent leur virée dans la capitale.

 

Dès notre retour, pour fêter le premier anniversaire du blog (25 juin) un jeu concours avec une surprise à gagner (on sait pas encore quoi on verra sur Paris...).

 

En attendant, nous souhaitons vous faire connaître une petite association dynamique et sympa à laquelle toute aide sera la bienvenue :

 

LES NOMAD'IN

 

Leur projet ? Soutenir les habitants de la Vallée des Aït Bougamez située dans le haut  Atlas marocain, notamment en apportant leur soutien indéfectible au projet de création et de développement d'une école élémentaire "vivante" qui accueillera une trentaine d'enfants âgés de 6 à 12 ans.

 

http://www.casafree.com/modules/xcgal/albums/userpics/38023/normal_a%EFt%20bougmez%20%20maroc~1.jpg

crédit photo : Casafree.com

 

Dans cette vallée retirée, située sur le haut Atlas central à 1900 mètres d'altitude, les habitants vivent à l'écart du monde moderne, parlent le plus souvent berbère, très peu connaissent l’arabe et encore moins le français.


Les touristes sont assez nombreux  dans cette région et ne la visitent principalement que pour faire des trekkings et autres randonnées dequelles ils prendront de nombreuses photos tant le paysage y est sauvage et magnifique.... sans se soucier pour autant des conditions de vie quelque peu difficiles des habitants de la vallée (hivers rudes et grosses chaleurs l'été) et notamment de leurs enfants.

 

En effet, le dévelopement d'une telle école est très importante dans ces petits villages retirés des hauts plateaux où les habitant vivent quasiment en autarcie loin de la circulation automobile, de d'électricité, de l'eau courante... où l'on ne parle quasiment que le berbère, où les enfants ne vont à l'école que pour une durée équivalente à la scolarité dans nos écoles primaires (6 ans en moyenne), car le travail agricole et domestique est encore très prédominant sur la scolarité de ces enfants.


Ce projet d'école vivante qui rassemblera les enfants et des personnes de cultures et de religions différentes offrira à ses élèves une ouverture sur le monde avec l'apprentissage de langues étrangères,  une approche des  techniques de communications modernes, tout en respectant leurs racines et les traditions qui sont les leurs.


Le projet de financement pour la création et développement de cette école s'étale sur cinq années.


Les associations de soutien, quelles qu'elles soient, démontrent là, et si besoin était, toute leur importance car dans le cas présent les habitants de la vallée n’ont pas les moyens de financer ce projet, mais cela ne doit pas priver leurs enfants de la chance de pouvoir bénéficier d'une éducation de qualité.

 

Les Nomad'In ont besoin de notre aide et les sisters vous invitent vivement à faire tourner cet appel à la solidarité en consultant leur site et en partageant si possible le lien sur vos blogs ou vos pages sur les différentes plates formes de réseaux sociaux de manière à toucher un large public.

 

Les enfants des Aït Bougamez savent pouvoir compter sur nous tous !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires divers
commenter cet article

commentaires

Stephanie 23/06/2010 08:05



Merci les sisters, votre soutien me touche beaucoup.


Merci pour eux, tous ces enfants méritent vraiment d'avoir une école qui saura les encourager. Tous les enfants du monde le méritent, mais bon nous nous avons décidé d'apporter notre petite
pierre aux enfants de la "Vallée Heureuse" que nous affectionnons tout particulièrement.