Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 19:04

Les sisters sont douées d'un courage à toute épreuve... mais d'un sang-froid qui laisse vraiment à désirer !

 

Il faut savoir que c'est de famille, on aime vraiment beaucoup les films d'horreur, les histoires effrayantes, les trucs chelous à ne pas fermer un oeil de la nuit.

 

Toutes petites jeunes déjà, nous avions vu la majorité des grands classiques du cinéma d'épouvante.

 

Il faut savoir aussi que dans notre culture les anges et les démons (appelés communément djinns), occupent une place importante.

 

Lors de nos vacances en Algérie, nous squattons immanquablement à Collo chez l'une de nos tantes que nous surnommons Tata Couscous (Tata si tu nous lis ♥) où l'un des rituels consiste à réunir le soir après le repas, petits et grands, et à écouter les anciens raconter des histoires plus effrayantes les unes que les autres.

 

Une chaude journée du mois d'août, après un super repas de grillade de sardines, la famille se rend sur le toit-terrasse de la maison pour passer la soirée et il y est question notamment de démons qui attendent la tombée de la nuit pour traquer les plus faibles...

 

Bref, il est temps d'aller se coucher et Tata nous laisse gentimment sa chambre qui se situe juste à mi-chemin entre la cuisine et  les escaliers menant au toit-terrasse.

 

Les sisters vont donc se coucher en laissant la porte juste légèrement entrouverte de quelques centimères. C'est qu'il fait chaud l'été au bled !

 

Et là, en plein milieu de la nuit,  quelques légers bruits attirent légèrement notre attention, mais bon, au bled il y a toujours plein de bruits, et vu que le cafard algérien mesure environ 20 centimètres, et que le cafard colliote, très coquet se ballade en plus avec des chaussures en cuir croco, donc on se rendort aussitôt.

 

Soudain, un énorme grognement horrible se fait entendre juste derrière notre porte.

 

Début de panique !

 

Si le cafard colliote est particulièrement bruyant, il est d'une nature très joviale et ne râle que rarement.

 

Un nouveau grognement se fait entendre immédiatement suivi par un troisième, plus grave que les deux premiers.

 

- "Merde ! Mais c'est quoi ce truc ?!" lance Patate en essayant de distinguer Dedin dans la pénombre de la chambre.

 

Dedin n'a même pas le temps de répondre que de nouveaux grognements de plus en plus féroces se font entendre et semblent résonner dans toute la maison.

 

- "Non mais c'est quoi ce b....l !!!"

 

Là, on commence à flipper sérieusement, mais les grognements sont tellements forts qu'immédiatement on se rassure : forcément quelqu'un va se lever pour venir voir ce que c'est et on pourra se rendormir sereinement.

 

Et ben walou !

 

Personne ne se lève, personne ne bouge et les grognements reprennent de plus belle à quelques centimètres derrière la porte.

 

- "Vas-y, tu sais quoi allume la lumière et on ouvre la porte pour savoir ce que c'est" propose Patate.

 

Sauf que pour allumer la lumière, faut ouvrir la porte car l'architecte qui a conçu les plans de la maison est le cousin par alliance de Numérobis et l'interrupteur de la chambre se trouve à l'extérieur, dans le couloir.

 

- "Ben vas-y ! lève-toi ! va l'allumer la lumière rigolote !" rétorque Dedin qui continue : "Non, moi j'propose qu'on mette la tête sous le drap et qu'on ferme les yeux, histoire de ne pas voir ce que c'est ! Au moins si on voit rien, on n'sera pas traumatisées, enfin... pas plus traumatisées qu'on ne l'est déjà !"

 

A ce moment là, en plus des grognements, viennent s'ajouter des petits coups dans la porte de la chambre comme si la créature qui se trouvait derrière tentait d'entrer.

 

Grosse panique, les sisters se dressent sur le lit et commencent vraiment à se chier dessus (pardonnez du peu).

 

- "On aurait jamais dû prendre cette chambre, elle n'a qu'une porte et pas de fenêtre* on peut même pas se barrer !!!"

 

- "Ouinnnnnn !!!! On va tous mouriirrrrrr ! "

 

monster.jpg

 

Boum ! Un nouveau coup dans la porte qui provoque chez nous un début de double infarctus du myocarde de l'estomac ! (si, si, chez nous, Patato Dindus, c'est possible !)

 

Là, deux solutions s'offrent à nous :

 

1) crier au secours et passer pour deux grosses flippettes de merde... (ce que nous sommes, tout à fait entre nous)

 

2) la fermer et flipper en silence jusqu'au lendemain et si jamais on survit passer pour deux nanas super courageuses alors que toute la famille a été mangée par un yéti ou enlevée par des extraterrestres ou des djinns. (selon nos déductions ça ne pouvait être que ça).

 

On choisit donc la deuxième solution. (désolées la famille !)


 

Boum ! Boum ! Grrrrrrr ...

 

Les bruits redoublent de plus belle, la porte en tremble... Le truc derrière doit être énorme !

 

Courageusement, on se lève pour essayer de voir si la porte va tenir le coup et on commence à se demander avec quel meuble on pourrait la bloquer si jamais le monstre essayait vraiment de rentrer dans la chambre.

 

Pendant une seconde, Patate pense même à passer la main par l'entrebaillement de la porte pour allumer la lumière, mais se reprend vite : c'est un classique des films d'horreur : Tu prends confiance et Paf ! Tu te fais bouffer la main !

 

Les sisters choisissent alors la stratégie du repli : en boule dans le lit à psalmodier des "Bismillah" en attendant le lever du soleil.

 

"- Ben ouais, si ça se trouve c'est un vampire et au premier rayon de soleil il va se barrer !"

 

Toute la nuit, les sisters sont restées éveillées, roulées en boule (très facile pour nous) au milieu du lit, à prier à chaque grognement que la chose derrière la porte nous laisse la vie sauve. C'est qu'il y a à manger sur nous quoi !

 

A la pointe du jour, nouvelle crise cardiaque qui a failli nous être fatale celle-là !

  

L'appel à la prière de la mosquée toute proche nous a littéralement fait mourir de peur.

 

Et là les grogrements se calment et finissent pas s'arrêter totalement.

 

C'est peut être un piège ! On connait nos classiques par coeur ! La tête de nous, on ne bouge pas du lit ! Laissons les autres se lever en premier et découvrir le désastre.

 

Puis tout doucement, les premiers rayons du soleil filtrent sous la porte. Pourtant, aucun bruit, rien. 

 

Merde  ! Connaissant la famille, c'est pas bon signe...

 

Mortes de fatigues et de peur, on finit par s'endormir tout doucement.

 

Quand soudain...

 

"Mais qu'est ce que j'ai fait au Bon Dieu pour avoir des filles pareilles !!!! Venez ici !!!"

 

Les hurlements de Tata Couscous à l'attention de ses filles résonnèrent dans toute la maison tout le quartier :

 

"Qui a laissé la poubelle ouverte ??? Qui ???? Les chats sont rentrés par la terrasse pour manger les carcasses de sardines et ont tout renversé !!! Bla rabi vous allez me nettoyer ça tout de suite, sinon n'nahilkoum rassa li bèbèkoum** !!!!"

 

 

 

.... [silence]

 

Patate : "Pfff un vampire ! Mais t'as craqué toi ! Qu'est ce que tu veux qu'ils viennent faire au bled les vampires ?!! La honte sur toi, t'es une vrai flipette !"

 

Dedin : "Mais non c'est toi ! Moi j'ai même pas eu peur d'ailleurs ! Si j'suis restée dans la chambre avec toi, c'est parce que tu m'faisais pitié !"

 

... [silence]


 

'"Bon, faut vraiment qu'on arrête les films d'horreur !"

 

◊ - ◊ - ◊


* En fait, il y a avait effectivement une fenêtre dans cette chambre, mais qui donnait... sur le couloir ! Mais puisqu'on vous dit que l'architecte est le cousin de Numérobis...


** Traduction littérale : Je vais vous enlever la tête de votre père !

Bon ok, en français ça veut rien dire et ça n'paye pas de mine, mais en arabe, on vous assure, ça fait son p'tit effet ! Vous pouvez croire que nos cousines ne risquaient rien puisque la menace semble viser leur père... et bien non ! Sans entrer dans les détails, ce genre de menaces qui semblent de prime abord viser une autre personne, augure toutes sortes de sévices corporels à l'aide d'objets contondants divers comme balai, tuyau, pantoufle...

Partager cet article

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires de tous les jours
commenter cet article

commentaires

Stéphanie 19/11/2011 21:06


Ouf ! Je peux respirer et enlever le plaid qui me séparait de l'écran de mon ordinateur ! Vous m'avez fait peur les filles :)


Très heureuse de vous lire, c'est toujours aussi agréable :)


Bises