Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 22:38

En plus d’être colériques, velues, gourmandes (que de qualités n’est ce pas ? Allez ne soyez pas jaloux tout le monde ne peut pas être parfait) les sisters ont la chance d’être dotées d’une super méga….. vision de merde ! 

 

"Miro" comme c’est pas permis, les taupes-modèles de sisters ne portent leurs lunettes que pour conduire ou regarder la télé.

 

Cette mauvaise habitude ajoutée à une imagination des plus fertiles leur joue bien souvent de sales tours…

 

Golfe de St-Tropez – Mois d’Août.

 

Les sisters décident de sortir et d’aller se promener histoire de prendre un peu l’air.

 

Arrivée devant sa voiture, Patate s’arrête un instant, elle a cru voir un truc bouger dans le monospace garé juste devant… non rien… ok

 

Patate s’installe au volant met sa ceinture… et ses lunettes (c’est bien ça le pire), Dedin fini de s’installer à côté quand elle marque aussi un arrêt en regardant avec insistance le monospace garé devant, ce qui y attire de nouveau l’attention de Patate.

 

Les sisters plissent leurs yeux et semblent réfléchir (si des fois ça nous arrive).

 

Patate se lance : Euh… "steuplai" dis moi que le type il a pas laissé son chien dans la voiture par cette chaleur ?

 

Dedin : Ah ben toi aussi tu l’as vu le chien ? Mais il est bizarre il nous regarde, il ne bouge pas, il n’aboie pas il est peut être déjà mort ?

 

En effet, à travers le pare-brise arrière du monospace entre les deux appuie-têtes arrière, les sisters ont distingué la tête d’un petit chien avec une tête toute triste et ses longues oreilles toutes pendantes… mais en effet, il ne bouge pas et n’aboie pas…

 

Les sisters se regardent rapidement et la décision est prise dans l’instant…

 

Elles bondissent de la voiture pour aller porter secours au malheureux animal avant qu’il ne soit trop tard…

 

Et il était trop tard…

 

Arrivées devant le monospace… pas de chien mais un énorme parasol rouge et blanc estampillé « Coca Cola »…

 

Petit moment de surprise, les sisters se regardent, regardent le parasol, se regardent… regardent autour d’elles si personne ne les a vues et retournent mourir de rire dans leur voiture.

 

parasol

 

* * *

 

Cannes - Mois de Juin

 

Les sisters se promènent avec Monsieur Patate qui leur fait visiter le centre ville.

 

Patate fait remarquer :

 

"Punaise c’est plein de caméras partout, tu peux même pas de curer le nez tranquillou sans te retrouver sur Youtube…"

 

En effet, régulièrement sur les façades des immeubles, on peut remarquer les caméras de vidéo surveillance que la ville a fait installer pour que tout le monde à Cannes ait la sensation permanente de participer au fameux festival cinématographique…

 

Un petit creux se fait sentir (qui a dit encore ?) et le duo décide de faire une pause goûter pendant que Monsieur Patate fini ses achats dans une boutique voisine.

 

A peine assises sur le rebord d’un muret, Patate fait remarquer en pointant du menton la façade d’un immeuble tout proche :

 

"Eh fais attention Dedin, mange proprement, on est filmées !"

 

Dedin lève la tête et en effet la petite caméra noire se déplace lentement de droite à gauche et semble se fixer régulièrement en direction des sisters.

 

graphics-camera-948184

"Eh ben voilà ! Que nous ! Ya plein de monde partout, ils nous filment nous ! Tout ça parce qu’on est velues je suis sûre… la menace terroriste plane et les barbues comme nous payent pour les autres… Merde alors !"

 

Les sisters finissent rapidement (comme d’hab) leur casse-croûte, obnubilées par cette caméra qui ne cesse de balayer dans leur direction.

 

Les nerfs montent…

 

Monsieur Patate sort de la boutique et rejoint les sisters furibondes… Mais qu’est ce qui leur arrive encore à celles là pense t’il en les voyant gesticuler en direction de l’immeuble voisin.

 

En effet les sisters font des grimaces en direction de la caméra…

 

Il questionne :

 

- "Qu’est ce que vous faites, parce que là tout le monde vous regarde quand même… ?"

 

Les sisters d’une seule voix :

 

- "Comment ça qu’est ce qu’on fait ? Puisqu’ils ont décidé de fixer la caméra uniquement sur nous, on leur donne du spectacle !"

 

- "Mais quelle caméra ?"

 

- "La caméra là en face sur la façade ! Tu la vois ? Regarde, regarde, elle bouge encore dans  notre direction !!! T’as vu ?! C’est de la provocation ! C’est du racisme ! Ils n’aiment pas les Dindes et les Patates à Cannes…On va pas se laisser faire ! Dinde Powaaa ! No Pasaràn !"

 

- "Euh quelle caméra ?"

 

- "Pétard mais tu le fais exprès ? Là en face regarde tu vois le rebord de la fenêtre du deuxième étage ? Ben juste au coin !"

 

- "Ouais ben votre caméra c’est une tourterelle ! On peut y aller maintenant  ? Parce que je connais du monde là et que vous me faites vraiment honte sérieux..."

 

pigeonss

 

 

 * * *

 

Autoroute A8 – Mandelieu - Février

 

8 heures du mat', les sisters et une de leurs amies que nous surnommeront Foufoune pour respecter son anonymat (Elle souffre déjà beaucoup de devoir nous supporter n’en rajoutons pas là en dévoilant sa véritable identité) se rendent en cours à Nice.

 

Patate au volant s’ennuie un peu, l’autoroute est quasiment vide, Dedin dort à côté comme à chaque fois qu’elle monte dans une voiture, et Foufoune ne cesse de réclamer que l’on réécoute la même chanson depuis une heure.

 

L’idée de se retrouver bientôt enfermées pour trois heures de cours de droit administratif avec un professeur aussi dynamique qu’un épouvantail dans un champ de maïs, (avec du reste exactement la même coupe de cheveux...), ne vient en rien améliorer l’ambiance.

 

Le dernier radar est passé, il y a maintenant une très grande ligne droite en montée… Patate se met à sourire d’un coup et se redresse derrière son volant, ce qui réveille Dedin et inquiète Foufoune.

 

Allez la voiture est neuve, depuis six mois je la préserve maintenant c’est bon, il n’y a personne devant, personne derrière, ANDAREEEE !!!!

 

Et vroummmm le turbo ronronne et Patate s’éclate toute seule devant le regard super méga inquiet de ses passagères.

 

- "Euh…. c’est limité à 130 quand même… ! "

 

- "C’est bon, t’inquiète, je la fais tirer un petit peu jusqu’en haut de la montée et…"

 

Le regard de Patate est attiré par un objet noir posé à droite sur le bord de l’autoroute à quelques centaines de mètres devant.

 

Patate réfléchit et analyse… On dirait un gros poste radio posé sur un tabouret…. Mais qui aurait bien pu poser un poste sur le bord de l’autoroute à cette heure ci ? C’est dangereux en plus…

 

Elle ralentit légèrement son véhicule et demande à Dedin tout en continuant de fixer cet objet bizarre.

 

- "Eh Dedin toi aussi tu le vois le poste là ? C’est quand même bizarre non ?"

 

Et au même moment :

  graphics-camera-254249.gif

 

Eblouies les sisters mettent quelques secondes à comprendre ce qui venait de se passer, pendant que Foufoune derrière était écroulée de rire :

 

- "Un poste sur un tabouret ?! Mais t’es sérieuse ?! T’as vu le radar 500 mètres avant et t’as pas ralenti ! Mouhahaha ! Un poste sur un tabouret !!!"

 

radar

Partager cet article

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires de tous les jours
commenter cet article

commentaires