Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 20:35

"Quand les poules auront des dents !"

Vous connaissez certainement tous cette expression ?

Mais saviez-vous que les dindes, elles, en avaient.

Attention, je ne parle pas de toutes les dindes ; seulement celles qui ont un blog intitulé "Maboulsisters".

En effet, les drôles d'oiseaux que sont Patate et Dedin, elles, ont des dents.

Le problème avec les dents de dindes, c'est que contrairement aux dents que l'on peut observer chez l'espèce humaine, elles ont tendance à pousser en dépit du bon sens... et dans tous les sens !

 

 

C'est donc afin de mieux se fondre dans la masse, et de passer plus ou moins inaperçues au milieu des humains, que Patate et Dedin ont décidé en 2003, de passer par la case "Orthodontiste".

Et qui dit orthodontiste, dit évidemment barbelés appareils dentaires !

 

Le traitement orthodontique a été long et jalonné de moments "particuliers" que les sisters partageront avec vous au fil de plusieurs billets.

 

L'orthodontie adulte : témoignages des sisters.

 

Premier rendez-vous chez l'orthodontiste :

 

Le premier rendez-vous chez l'orthodontiste est l'un des plus douloureux.

 

Pas tant au niveau physique (quoique), mais surtout au niveau de LA HONTE !

 

Oui, LA HONTE, en majuscules !

 

Il manque juste l'écriteau "TOI QUI ENTRE ICI, ABANDONNE TOUTE DIGNITE"

 

Lors du premier rendez-vous, l'orhodontiste, appelons-le Dr. A, nous a placé dans la bouche un accessoire diabolique !

 

Non, sérieusement ! Seul le Malin a pu créer un engin pareil !

 

C'est un accessoire en plastique, que l'othodontiste vous place de chaque côté de la bouche, et qui au fur et à mesure... écarte les lèvres pour mieux voir les dents : nous appelerons cet appareil démoniaque "l'écarteur".

 

C'ETAIT HORRIBLE !

 

Voici ce à quoi ça ressemble, et ce que ça donne...

 

ecarteur-copie-1.jpg

Très glamour isn't it ?

 

Non seulement, on ne peut pas dire que la sensation fut trés agréable, mais le pire, c'était la dégaine qu'on avait.

 

Essayez de vous imaginer la scène : Nous avions un écarteur dans la bouche, nos dents rebelles exposées, et surtout... difficile de déglutir et d'avaler sa salive quand on a appareil qui nous maintient la bouche grande ouverte.

 

Au bout de quelques minutes avec l'écarteur dans la bouche, vous commencez à sentir une douleur au niveau des commissures de vos lèvres et votre bouche se désécher.

 

Sutout qu'il fait très froid dehors, que votre nez est bouché et que vous respirez déjà difficilement avec la bouche.... et là vous vous demandez bêtement ce que ça ferait d'éternuer.... tout en priant très fort pour que cela n'arrive pas.

 

Vous continuez également à prier pour qu'aucune mouche ou n'importe quel insecte volant ne décide de passer par là et d'entrer dans votre bouche. (C'est con les craintes que l'on peut avoir quand on a dans la bouche un appareil qui vous empêche de la refermer !)

 

Et bien sûr, comme tout bon orthodontiste qui se respecte, le Dr. A possède un Cabinet en rez-de-chaussée, dont la salle de soins est dotée d'une immense baie vitrée donnant sur une rue passante,  laquelle baie vitrée est elle même est dotée d'un store dont les lames très fines sont les plus écartées qui soient !

 

En bref, tous les passants ont une vue imprenable sur ce qui se passe dans la salle de soins, et accessoirement dans votre oesophage !

 

En bon baratineur, le Dr A commence à nous expliquer dans le détail le pourquoi du comment de l'utilisation de l'écarteur.  Comme s'il ne pouvait pas le faire avant....  ça doit être son kif à ce démon de voir ses clients le regarder bêtement, la bouche déformée et par l'écarteur, et par le rictus de haine qui se dessine petit à petit en dessous....

 

Pendant ce temps, vous n'entendez qu'un lointain bruit.... les paroles du Dr A sont lointaines et voilées par votre préoccupation du moment : "Comment respirer sans baver le plus dignement possible ?" car vous sentez doucement un filet de salive qui se fraie un petit chemin entre l'écateur et vos lèvres et qui suinte tout doucement le long de votre menton.

 

3 heures... 15 minutes de bla bla plus tard, alors que la douleur au niveau des commissures des lèvres commence à devenir vraiment gênante, les sisters finissent par comprendre avec horreur, que le but de l'écarteur et de prendre des photographies des dents !

 

Autrement dit, non seulement le souvenir de cette séance de torture humiliante restera gravé à jamais dans nos mémoires, mais en plus, il y aura des photographies pour nous rafraichir la mémoire au cas où par miracle un psychologue réuissirait l'exploit de nous guérir de ce traumatisme !!!

 

Et c'est parti pour la séance de photo : De face, de profil, gauche, droite, gros plans, vues d'ensemble...

 

Et tout ça sous le regard des passants, qui,  intrigués par les flash, se montrent de plus en plus attentifs en passant devant la baie vitrée.

 

Et de penser très fort.... "Je ne suis pas un éléphant! je suis un être humain !!!!"

 

Une fois la séance de photo terminée, le Dr A nous retire enfin l'écarteur.

 

A ce moment là, votre bouche est tellement sèche que lorsque vous essayez de la refermer, vos lèvres restent collées sur vos gencives et vous êtes preque obligés de vous aider de vos mains pour refermer la bouche, en vous demandant si vos lèvres vont reprendre leur place ou continuer à pendre lamentablement.

 

Observant ce manège sans rien dire (Je suis sûre qu'en fait il se marrait intérieurement... c'est son kif on vous dit !), le Dr A a fini, au bout de 2 minutes qui nous ont semblé 2 heures, à nous proposer enfin un verre d'eau.

 

Pensant naïvement que notre séance de torture était terminée, et alors que nous nous empressions de rassembler nos affaires afin de détaler au plus vite, le Dr A nous a demandé de le suivre dans son bureau.

 

Et là, cerise sur le gâteau, le Dr A nous propose de visionner sur son ordinateur, les photographies prises dans la salle de soins quelques minutes plus tôt.

 

Voilà à peu près le genre de photos que ça donne :

 

dents2.jpg

 

 

Les sisters :"aaaaah !!!! c'est quoi ce truc ?! des dents de chacal ? De hyène peut être ? un animal carnivore c'est sûr en tout cas !"

 

Docteur A : "Non, non très chère ! ce sont vos dents !"

 

Les sisters :"........." (L'humiliation n'a pas de son !)

 

Le Dr A a finit par nous montrer ce qu'il fallait corriger, nous a expliqué comment le traitement allait se dérouler et nous a enfin autorisées à disposer après être préalablement passées à son secrétariat pour fixer le prochain rendez-vous : le moulage et les radios.

 

A bientôt pour la description du deuxième rendez-vous avec l'ABOMINABLE DOCTEUR A. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mavacre 20/02/2010 18:52


Alors là.......je m'excuse à l'avance........mais merci pour ce post qui m'a fait pouffer de rire plusieurs fois au cours de la lecture!!!
Ma puce y a passé 18 mois chez l'ortho!!!!....et d'ailleur on avait un controle à faire pendant les vacances!!! flute il reste plus qu'une semaine!!!
Bon je continue la visite du blog!


Maboulsisters 20/02/2010 21:16


La suite du calvaire des sisters chez l'ortho arrive bientôt....4 ans de galère et de postillons ! bonne visite ;-p