Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 00:18

Ce qui fait chier suer dans le jardinage, c'est qu'il faut patiemment attendre que ça pousse...

 

Les sisters, la patience elles n'en ont pas !

 

Pourtant on est dotées de tout plein d'autres qualités. (Quoi ? Pourquoi vous riez ? des défauts ? kézako "dédéfo" ?

 

Donc, après avoir attendu vainement pendant une éternité (pffff.. grave... au moins une jounrée entière ! Vous vous rendez pas compte ?!) que les graines de gazon se mettent à germer....  il nous a fallu nous rendre à l'évidence, il fallait attendre au moins ... 4 jours ! Un enfer pour nous !

 

Sauf qu'au bout d'une semaine, pas un brin de gazon n'avait daigné pointer hors du sol.

 

Mi-furieuses (euh... ouais on sait le préfixe "mi" c'est pas crédible hein ?), mi-dégoutées, les sisters ont dû retourner acheter un gros sac de gazon de 15 kg (oui les sisters c'est tout ou rien).

 

Et nous revoilà à la case départ : grattage, "semage", "roulage", arrosage... et re "attendage"... (Sinon ça rime pas !)

 

Pour patienter "tranquillement" (sic), et améliorer notre petit coin, nous sommes allées acheter des petites barrières pour délimiter notre territoire, et bien sûr Papounet et Canarticho se sont retrouvés enrôlés de force au S.T.O (un peu d'Histoire maintenant... l'est bien notre blog hein ?!) des sisters.

    IMG 1069

 

Oui parce que trouver les idées, ça on sait bien faire... mais les mettre en pratique.. euh c'est pas qu'on ne sait pas, mais on trouve ça très chiant en fait !

 

Et voilà le résultat :

 

photo(6)

 

photo-jardin 1070

 

Hein ? l'ouverture au milieu ? Attendeeeeeez, on va vous expliquer !

 

Un peu de... patience ! (L'expression exacte que vous cherchez est "C'est l''hôpital qui se fout de la charité").

 

En fait dans nos esprits torturés  i ngénieux, nous avions pensé faire acheter une sorte d'arche en bois, sur laquelle on ferait pousser un joli rosier grimpant, et sous laquelle on passerait  pour pénétrer dans notre magnifique jardin. (Rien que ça !)

 

Mais en fait, il se trouve que premièrement ça coûte la peau du croupion, et que deuxièmement, dans les magasins proches de chez nous, celles proposées à la vente sont, soit en fer forgé, soit en plastique, et dans les deux cas, très moches.

 

Papounet s'est donc proposé (on vous le jure ! on l'a pas forcé, ni supplié ni rien... on sent bien que vous ne nous croyez pas) pour nous bricoler une arche en attendant que nous trouvions celle de nos rêves.

 

Pendant qu'il s'affairait à cette tâche, nous avons envoyé nos petits elfes de jardin Canarticho et son petit frère Caille-rat (oui vous ne révez pas, beaucoup de volatiles dans la tribu des sisters) pour aller récupérer de grosses pierres dans le lit de la rivière toute proche.

 

trois-arbres-jardins.jpg 

 

Parce qu'il faut savoir que sur notre petit bout de jardin usucapé aux termes d'une prescription très abrégée (ne cherchez pas celle très abrégée, elle n'existe que dans Maboulworld), Papounet avait planté un petit oranger, deux jeunes grenadiers, et un vitex (Z'avez-vu un peu c'te culture !)

 

Nous avons alors entouré les trois arbres de ces grosses pierres (c'est tellement plus facile de câler des pierres que d'aller crapahuter dans la rivière pour les remonter), pour les mettre en valeur, et pour pouvoir planter des petites fleurs au pied de chacun.

 

Voilà pour cette semaine...  ah si petit achat coup de coeur des sisters : un pot en terre pour quatre plantes... On y a planté des pétunias.

 

Papounet nous a dit que c'était un pot pour cactées... (ah ben oui c'était écrit dessus en plus) et qu'elles ne tiendraient pas longtemps dans ce pot. Mais bon c'est pas comme si on avait l'habitude d'écouter les bons conseils de nos parents.

 

En tout cas, on trouve qu'il "pète grave sa race" notre pot ! non ?

 

photo-7-.JPG

 

photo-jardin-1078.jpg

 

Sinon Coco (1 à 7 inclus) vont bien merci pour eux ou elles (encore trop tôt pour savoir)

 

Prochain épisode Papounet nous la jouera Mac Gyver !

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires Botaniques
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 23:52

Un samedi d'avril, en faisant les magasins à la recherche d'idées pour leur petit jardin, les sisters sont tombées sur un magasin spécialisé dans le jardinage qui vendait.... des poussins !

 

Allez comprendre la logique de cette enseigne...

 

Enfin bref, devant toutes ces petites boules de plumes jaunes entassées dans une minuscule cage, Patate et Dedin, ne pouvaient rester insensibles et ont décidé d'en sauver quelques uns.

 

En réalité, c'est Mamounette qui a craqué la première pour les petits poussins (Ahhhhh l'instinct maternel), mais les sisters n'ont pas eu besoin de se faire prier pour sauter le pas et en adopter quelques uns.

 

photo-jardin-0854.JPG

 

Nous sommes donc rentrées le soir, avec 5 petits poussins tout jaunes, tout mignons et tout effrayés, c'était le 16 avril dernier.

 

IMG 0855

 

Le lendemain, Papounet a donc fabriqué un petit enclos grillagé pour que Coco 1, Coco 2, Coco 3, Coco 4 et Coco 5 (ben quoi ? Comment vouliez vous qu'on les appelle ? Chicken Wings ? Brazer ? Tenders ? Nuggets ?)


IMG_1044.jpg

 

Malheureusement, deux des cinq poussins initiaux n'ont pas tenu le choc et sont partis rejoindre le paradis des poussins (non, on ne parle pas d'une usine de nuggets !!!) quelques jours après.

 

Nous avons donc adoptés deux autres nouveaux poussins de races différentes, un cou nu rouge (et on a bien dit COU...) et un marans coucou.

 

Maintenant nos petits poussins sont devenus grands et font la Loi dans le petit poulailler que Papounet leur a construit.

 

photo-jardin-1373.jpg

  Ici, c'est le cou nu rouge, qui est devenu une belle petite poulette.

(Par pudeur, nous ne vous montreront pas son cou...)

 

Comment ça on créé du travail à Papounet ?! Même pô vrai d'abord ! On l'a bien retardé aidé dans son travail.

  IMG_1287.jpg

  Ici, c'est l'un des 3 poussins initiaux, qui a bien grandi.

 

Enfin voilà, les sisters ont encore agrandi la petite tribu avec deux autres poussins noirs, impossible encore de savoir si ce sera des Coco(♂) ou des Coco(♀).


photo-3-.JPG


Les deux derniers venus, un marans coucou et un cou nu noir.

 

On vous tiendra au courant.

 

oco

 

Volaillement vôtre !

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires divers
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 23:09

La suite des nouvelles aventures des sisters qui, cette année, ont décidé de la jouer Ingalls's style...

  IMG_1017.jpg

 

Bref après avoir choisi un morceau de terrain, et après l'avoir débarassé des orties et autres mauvaises herbes, après s'être battues valeureusement contre des bestiaux énoooooooormes (ouais ouais, on ne badine pas, autant de "o" que de pattes au compteur), les sisters ont décidé de semer du gazon (en fait un mélange de gazon anglais et de pâturin des prés [mot savant pour dire herbes folles] pour être sûres que ça tient bien).

 

Bien évidemment, vous commencez à bien nous connaître, comme d'habitude, quand on se décide à faire un truc, nous n'avons aucun équipement, ni aucune expérience dans ce domaine... et il nous a donc fallu improviser avec les moyens du bord, et ressortir nos fameux systèmes "D".

 

Normalement (on adore ce mot, il a une signification toute particulière pour nous). Normalement, donc, pour planter du gazon, après avoir gratté la terre, il faut semer les graines, et passer un rouleau à gazon de manière à les tasser pour qu'elles s'enfonçent dans la terre, puis arroser longuement et uniformément.

 

Le problème, c'est qu'on s'est rendues compte qu'il nous fallait un rouleau, une fois que le gazon avait été semé. (et ouais sinon c'est trop facile !)

 

"Qu'à cela ne tienne !" Les sisters sont pleines de ressources, et donc :

 

IMG_1028.jpg

 

Les sisters ont testé pour vous "Planter du gazon façon terroriste "

 

Pfff... Pourquoi aller claquer une centaine d'euros dans un rouleau à gazon, alors qu'on peut se servir d'une bouteille de gaz ? Hein ? Pourquoi ?

 

En plus, tu te travailles les muscles des bras et les abdos en même temps !

 

Sauf qu'on a oublié que, toutes dindes que nous sommes, nous avons une colonne vertébrale... Enfin... nous avions une colonne vertébrale !

 

Eh ben vous savez quoi ? Notre système D sur ce coup là encore... "C'est d'la merde" comme dirait l'autre....

 

photo-1-.JPG

 

Si c'est pour un jardin de 4 mètres carrés ça ira très bien, faites le faire par vos gamins (cousins, neveux, fils du voisin, bref tout ce qui mesure moins d'un mètre).

 

Par contre, si comme ce fut le cas pour nous c'est pour une plus grande surface :

 

→ soit vous avez beaucoup de gamins sous la main, et beaucoup de bouteilles de gaz, et là ça le fait (NDLR : si vous avez un nom à consonnance étrangère et qui commence par "Ben", oubliez toute suite, vous allez vous retrouver avec les R.G au cul),

 

→ soit vous laissez tomber et allez demander gentiment à votre voisin de vous prêter le sien, plutôt que de devoir trouver des excuses qui tiennent la route pour expliquer le lendemain à vos collègues de bureau pourquoi vous déambulez plié en deux. (liste des excuses potables disponible sur demande auprès des sisters).

 

Bref, après de multiples allers-retours avec notre unique bouteille de gaz (notre nom de famille commence par "Ben" pas besoin de vous faire un dessin, mais cela aurait été suspect d'en avoir plus), il fallait arroser longuement et uniformément (pour reprendre la formule du paquet de graines de gazon).

 

Sauf que voilà, on avait plus trop envie de bosser et un peu beaucoup mal au dos... donc devinez qui les sisters ont appelé à la rescousse ?

 

Et, et, Papounet est arrivé
Sans s'presser
♫  Le grand Papounet, le beau Papounet
Avec sa casquette et son tuyau

 

  photo(2)

 

Ah ouiiii ! Dans le prochain billet, la famille Dedin s'agrandit ! On  ne vous en dit pas plus pour l'instant... à suivre

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires Botaniques
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 20:35

Dès que le printemps eut daigné montrer le bout de son nez (assez tardivement cette année).. les sisters sont sorties de leur léthargie pour reprendre leurs activités extra professionnelles (oui... oui... moquez vous mais au bureau on est très pros... pourquoi personne ne nous croit?) et leurs conneries diverses (genre l'hiver on fait moins de conneries...).

 

Le papounet des sisters possède un grand terrain à la campagne, sur lequel depuis toutes petites (rhooo c'est bon ya plus petit que nous) jeunes, les sisters se rendent pour aider manger la récolte des parents...

 

Par exemple cette semaine, les sisters ont pu se caler l'estomac avec :

 

 

 

IMG_1295.JPG

 

IMG_1304.JPG

 

Et bientôt, entre autres :

 

IMG_1300.JPG

 

IMG_1305.JPG

 

Bref, dans ce grand jardin où les parents ont planté diverses variétés de fruits et légumes, les sisters ont décidé (oui des fois ça nous prend comment ça) de se faire un petit coin pour siester et bronzer tranquillement.

 

Elles ont donc usucapé (merci les sisters de nous apprendre pleins de mots nouveaux pour crâner en société) un bout de terrain pour concrétiser leur plan.

 

Un petit bout (un peu plus de 100 mètres carrés tout de même) à côté des deux immenses platanes (pour profiter de l'ombre).

 

IMG_1015.JPG

 

Les sisters ont gratté la terre, sué, galéré et écrasé toutes sortes de bestiaux à huit pattes (non quand ça fait cette taille ce n'est plus une araignée !)

 

IMG_1032.JPG

 

Et là... tadaaaa suite au prochain billet, parce que là vraiment, trop de boulot tue le boulot...

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires Botaniques
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:42

Il était une fois deux sisters qui s'emmerdaient fermement par une glaciale journée de novembre.

 

L'inspiration pour faire des bétises ou pour travailler sur un billet pour leur blog était à la hauteur du mercure dans le thermomètre... très en dessous de zéro !

 

La maman des sisters était partie passer quinze jours de vacances en Algérie et les sisters pensèrent à lui faire une suprise pour son retour.

 

Après avoir réfléchi pendant toute la première semaine et une bonne partie de la seconde, Patate et Dedin décidèrent de re-décorer la cuisine de la maman.

 

"- Tiens depuis les derniers travaux de la maison, la cuisine n'a pas été repeinte et sin on faisait une surprise à Maman ?" lança Patate avec son enthousiasme légendaire

 

"-Euh... il reste deux jours je te rappelle ! Ca fait une semaine et demi qu'on réfléchit et à 48 heures de son retour tu me sors ça ?! T'as craqué ton slip ou quoi ? C'est pas la fête de la saucisse !" lui répondit Dedin avec sa verve non moins légendaire.

 

"Pffff mais vas y arrête de toujours tout voir du mauvais côté, On est laaaarge ! (oui dans les deux sens du terme) je te jure c'est possible ! Trois coups de pinceaux, un coup d'éponge, on achète deux petits meubles tac tac et hop et on aura fini samedi midi tranquillou !" argumentait Patate

 

Dedin se laissa convaincre (avec un paquet de bichoco et un sunday au chocolat) et elles descendirent donc faire un tour dans l'appartement des parents et plus précisément la cuisine, à moitié en "ruine" après les longs mois de travaux.

 

Photo1073.jpg

Photo1074

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo1079.jpg

 

Un petit aperçu de la cuisine après que les sisters aient essayé de faire un repas pour leur papa (shame)

 

Donc le mercredi soir, après avoir ébauché un sommaire plan sur papier, les sisters entreprennent de débarrasser tout ce qu'il y a dans la cuisine sous l'oeil inquiet de leur père.

 

Le lendemain après avoir tout foutu en vrac dans le garage soigneusement débarassé, les sisters entreprennent de dégraisser les faiences, et de poncer les murs pour préparer le travail... Sauf que quand cette poufiasse de Valérie Damidot le fait ça à l'air beaucoup plus simple.

 

Résultats :

 

Au bout d'une heure les sisters planent carrément à cause des vapeurs de White Spirit, d'acétone et d'amoniaque et de lessive St Marc... Quoi il fallait pas les mélanger ? oui bah ça va... on le sait... maintenant.

 

Lesdits produits qu'elles ont bien évidemment  manipulé sans gants... Pourquoi faire les gants ? C'est pour les mauviettes !  Au pire, ça repousse la peau... Ah ben non ça repousse pas...C'est balot !

 

Pour poncer la vieille peinture fallait mettre un masque ? ben pourquoi faire ? aaaah oui pour notre asthme.... ben oui on saura la prochaine fois !

 

Bref après 48 heures infernales (surtout pour Papa qui récupérait une à une toutes nos conneries).. Tadaaaa :

 

Photo1086.jpg

 

Photo1084.jpg

Photo1087.jpg

 

Photo1089.jpg

 

Et tout ça en 48 heures... On insiste on y a laissé notre peau (littéralement) !

 

Un grand merci à Canarticho qui nous a bien aidé, à papa qui a rattrapé nos très nombreuses conneries, à Foufoune (oui la pauvre c'est surnom... ne vous moquez pas soyez braves) qui a cousu pour nous (ben quoi ?!)

 

Ah oui la fin de l'histoire... elles allèrent dormir et eurent beaucoup de cauchemars

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires divers
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 13:50

Les sisters ayant bouffé

et hiberné

Se trouvèrent fort dépourvues

Quand le printemps fut venu :

Pas un seul petit manteau

Pour cacher ventre et cuisseaux

 

Elles crièrent déjà famine

Après un jour de régime

Et essayèrent de trouver

D'autres trucs pour dégonfler

Avant la saison nouvelle

"J'y arriverai" se dirent-elles

Avant l'août, foi d'animal

"J'entrerai dans mon futal !"

 

weight-9102.jpg

 

Les sisters sont paresseuses

C'est là leur moindre défaut

Qu'a-t-on fait aux temps glaciaux ?

Se dirent les deux emmerdeuses

 

Nuit et jour, à tout venant

Nous bouffions jusqu'au malaise.

Nous bouffions ? Oui, et à l'aise

Et bien ! Courons maintenant !

 

Running-Turkey-56072

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires de tous les jours
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 13:36

Après plusieurs mois d'absence, les sisters sortent enfin de leur torpeur.

 

Ben quoi ? On vous avait prévenus qu'on était des feignasses !!! Faites pas comme si vous l'ignoriez !!!

 

Le retour des beaux jours nous ont motivées, et nous allons partager avec vous tous les délires que nous avons vécus durant ces derniers mois d'hibernation, et surtout vous faire profiter des bons conseils qu'ils nous ont enseigné, toujours à notre détriment...

 

Attention c'est du lourd :

 

- Comment se décider à prendre une carte de fidélité chez un coiffeur ?

 

- Comment prendre la décision de se débarrasser de vêtements dans lesquels on ne rentre pas mais qu'on veut quand même garder dans l'espoir qu'on arrive à y rentrer un jour ?

 

- Comment se décider à réparer la poignée d'une porte qui aurait besoin d'être réparée depuis des années mais dont on s'était accomodé entre temps ?

 

- Comment réagir lorsqu'un enfant est coincé dans les toilettes ?

 

... Et bien d'autres excellents conseils !

 

Les sisters vous feront également partager une autre de leur nombreuses passions .. LE CATCH !

 

catch.jpg

 

Et oui, on ne dirait pas comme ça, mais oui, les sisters sont des fans de catch !

 

Vous vous en doutiez non ? Mais si.... Rappelez-vous !

 

D'ailleurs, THE PATATE et THE DEDIN feraient d'excellents noms de catcheuses non ?

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires de tous les jours
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 12:54

A travers notre modeste blog, il est vrai que nous avons plutôt tendance à partager avec vous des moments drôles et légers.

 

Il est vrai aussi que l'un des piliers de notre philosophie est de voir le verre à moitié plein, de mettre de côté les problèmes ou mieux, d'en rire,  pour ne mettre en évidence que les bonnes choses.

 

Cependant, il arrive que les sisters se heurtent à des problèmes difficiles à mettre de côté et au sujet desquelles il est impossible de rire.

 

C'est dans ces cas bien précis que les sisters se décident à affronter ces problèmes, à leur mesure bien entendu, en faisant un geste pour en aider la résolution.

 

Aujourd'hui, les sisters ont décidé de faire lumière sur le problème de la famine dans les pays du Sahel.

 

famine-afrique-copie-1.jpg


Certes ce problème n'est pas nouveau, mais il y a actuellement une urgence particulière.

 

En effet, c'est au moment où  les idées de tout le monde sont irrémédiablement attirées vers les vacances, le soleil, la mer, la farniente.... que dans les pays du Sahel la crise alimentaire atteint son pic, et plus précisément au Niger, au Mali et au Tchad.

 

Le pic de la crise alimentaire sera atteint ce mois-ci.

 

La situation est catastrophique, les ONG n'ont pas suffisament de fonds pour y faire face, et ce sont plus de 10 millions de Sahéliens, dont 400.000 enfants qui sont menacés par la faim.

 

C'EST MAINTENANT QU'IL FAUT AGIR !!!

 

A la rentrée ce sera trop tard !!!

 

Le mois sacré du Ramadan approche et pendant que nous serons tous là à attendre en râlant le coucher du soleil pour aller se casser le ventre, sous pretexte d'avoir jeûné une journée, entière, d'autres n'auront même pas de quoi juste leur permettre de survivre encore jusqu'au lendemain.

 

Les sisters sont d'habitude des championnes pour toujours remettre au lendemain ce qu'elles pourraient faire le jour même, mais dans ce cas précis, pour beaucoup de Sahéliens et surtout des enfants, il n'y aura peut-être pas de lendemain.

 

Nous avons donc, sans attendre, fait un don en ligne via l'association SOS SAHEL et cela ne nous a pas pris plus de 5 minutes !!!

 

Il est clair qu'à cette époque de l'année, et à cause de la période de crise économique que nous traversons, nous n'avons pas envie de prendre sur notre temps de vacances (ou de travail pour les saisonniers) pour nous attarder sur quelque problème que ce soit !

 

Ceci est parfaitement compréhensible !

 

C'est pour cela que les sisters ont selectionné pour vous quelques associations et organisations auxquelles il est possible de faire un don en ligne en quelques minutes seulement !

 

C'est quoi 5 minutes dans une vie hein ??? Ce n'est rien, juste le temps de boire un café.... pendant lequel vous pouvez faire un don !!!

 

Il est clair également qu'à cette époque de l'année... et à cause de la période de crise économique que nous traversons, nous avons tous envie de garder nos ptits sous si durement gagnés le reste de l'année, ou pour les saisonniers de mettre de côté nos ptits sous pour le reste de l'année.

 

Ceci est parfaitement compréhensible !

 

C'est pour cela que les sisters se permettent de vous préciser qu'il n'est pas nécessaire de vous ruiner pour faire un don, c'est le nombre de donateurs qui compte !

 

Nous sommes environ 65 millions en France, et si seulement 1 français sur 2 donne 1 €uro seulement, cela fera plus de 30 millions d'€uros d'aide pour le Sahel.

 

Vous voyez, pas besoin de se ruiner !!! Mais parlez-en autour de vous pour qu'il y ait un maximum de dons.

 

Via le site de l'association SOS SAHEL, vous ne pouvez donner qu'à partir de 20 €uros, mais via d'autres sites, comme celui de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, vous fixez vous même le montant minimum de votre don. (Pour ce site, il faudra sélectionner l'affectation de votre don, à savoir "Tchad : crise alimentaire")

 

Chaque €uro est utile !

 

C'est quoi 1 €uro dans une vie hein ??? Ce n'est rien, c'est le prix du pain au chocolat que vous ne mangerez pas avec votre café pendant que vous ferez votre don en ligne !

 

C'est pas de l'efficacité ça ??? hein ???

 

Les sisters vous précisent qu'en plus, la Loi des Finances vous permet de déduire directement de vos impôts 66% de vos dons... dans la limite de 20% de votre revenu certes, mains on ne vous en demande pas tant !!!

 

A votre bon coeur, et rappelez vous que "Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien".

 

Ne laissez pas le mal triompher, faites un don !

 

PS : Les lecteurs avertis auront constaté que le billet précédent est une publicité concernant des chauffe-eau écologiques.

Bien que l'écologie permette de lutter contre le réchauffement climatique, qui indirectement permettrait du lutter contre la désertification du Sahel qui est la cause de la famine qui y fait rage,  l'écologie n'est la raison première qui nous a poussé à publier cette publicité.

En effet, le publication de cette publicité nous permet de percevoir une rémunération de 4 €uros, et au moment où les sisters se creusent le cervelet pour réunir un maximum d'aides financières pour le Sahel, ces 4 €uros ne nous ont pas parus négligeables !

Comme nous l'avons dit plus haut, "Chaque €uro est utile".

Ainsi, les sisters ont décidé d'accepter de publier sur leur blog, quand proposition leur en est faite bien sûr, des publicités qui leur permettront de récolter quelques €uros "par-ci, par-là", et qui seront entièrement reversés à des associations dont les sisters ne manqueront pas de vous parler !

 

 

 

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires divers
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 21:03

Les sisters sont de retour.... avec leur diplôme en poche ! Merci encore à toutes pour vos nombreux messages d'encouragement !

 

L'été et le soleil qui se sont tant fait attendre sont enfin là.... bien décidés à nous faire payer leur présence du coup...

 

Nous revenons à la charge afin que la blogopshère viennent en aide autant qu'il est possible au super projet des Nomad'In.

 

La rentrée se prépare doucement dans l'école vivante des Aït Bougamez, les enfants découvrent pour la première fois et avec plaisir des activités ludiques, 40 enfants ayant répondu présent à  cette occasion.

 

enfants nomadin 4

 

Pour une fois, les sisters ont décidé de donner l'exemple et elles ont été faire les courses (en plus c'est les soldes... pffff... quel sacrifice!)

 

kdo-nous.jpg

 

Des crayons gris ou de couleur, des ardoises, des craies, des kits règles / équerres, des ciseaux à bouts ronds, des gommes, des stylos, de la colle et du ruban adhésif, des stylos plumes et des petites calculettes.... le tout pour moins de 40 € !

 

08072010010.jpg

 

C'est vraiment rien pour nous ici mais cela représentera beaucoup pour les enfants de la Vallée...

 

L'équipage des Nomad'In part le 30 juillet prochain pour emmener toutes ces fournitures à bon port.

 

Vous avez donc jusqu'au 26 ou 27 juillet 2010 pour faire parvenir à Stéphanie vos dons pour les enfants de la Vallée.

 

Il manque aussi des chaussures de sport pointure 26 à 36...  Allez... on cherche... Vous avez bien dans vos armoires des chaussures offertes à une occasion quelconque et que vos enfants se refusent à porter sous prétexte que ce n'est plus à la mode.... 

 

Vous trouverez toutes les informations sur le blog des Nomad'In.

 

Merci pour les enfants !

 

Les sisters reviennent très bientôt avec le jeu concours pour l'anniversaire du blog !

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires divers
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 17:00

 

Des nouvelles des sisters: l'oral  de notre examen est toujours prévu le 25 juin prochain, par contre plus notre train en raison d'une énième grève du personnel SNCF (bonjour la crise pour trouver des billets d'avion en urgence...) les sisters préparent leur virée dans la capitale.

 

Dès notre retour, pour fêter le premier anniversaire du blog (25 juin) un jeu concours avec une surprise à gagner (on sait pas encore quoi on verra sur Paris...).

 

En attendant, nous souhaitons vous faire connaître une petite association dynamique et sympa à laquelle toute aide sera la bienvenue :

 

LES NOMAD'IN

 

Leur projet ? Soutenir les habitants de la Vallée des Aït Bougamez située dans le haut  Atlas marocain, notamment en apportant leur soutien indéfectible au projet de création et de développement d'une école élémentaire "vivante" qui accueillera une trentaine d'enfants âgés de 6 à 12 ans.

 

http://www.casafree.com/modules/xcgal/albums/userpics/38023/normal_a%EFt%20bougmez%20%20maroc~1.jpg

crédit photo : Casafree.com

 

Dans cette vallée retirée, située sur le haut Atlas central à 1900 mètres d'altitude, les habitants vivent à l'écart du monde moderne, parlent le plus souvent berbère, très peu connaissent l’arabe et encore moins le français.


Les touristes sont assez nombreux  dans cette région et ne la visitent principalement que pour faire des trekkings et autres randonnées dequelles ils prendront de nombreuses photos tant le paysage y est sauvage et magnifique.... sans se soucier pour autant des conditions de vie quelque peu difficiles des habitants de la vallée (hivers rudes et grosses chaleurs l'été) et notamment de leurs enfants.

 

En effet, le dévelopement d'une telle école est très importante dans ces petits villages retirés des hauts plateaux où les habitant vivent quasiment en autarcie loin de la circulation automobile, de d'électricité, de l'eau courante... où l'on ne parle quasiment que le berbère, où les enfants ne vont à l'école que pour une durée équivalente à la scolarité dans nos écoles primaires (6 ans en moyenne), car le travail agricole et domestique est encore très prédominant sur la scolarité de ces enfants.


Ce projet d'école vivante qui rassemblera les enfants et des personnes de cultures et de religions différentes offrira à ses élèves une ouverture sur le monde avec l'apprentissage de langues étrangères,  une approche des  techniques de communications modernes, tout en respectant leurs racines et les traditions qui sont les leurs.


Le projet de financement pour la création et développement de cette école s'étale sur cinq années.


Les associations de soutien, quelles qu'elles soient, démontrent là, et si besoin était, toute leur importance car dans le cas présent les habitants de la vallée n’ont pas les moyens de financer ce projet, mais cela ne doit pas priver leurs enfants de la chance de pouvoir bénéficier d'une éducation de qualité.

 

Les Nomad'In ont besoin de notre aide et les sisters vous invitent vivement à faire tourner cet appel à la solidarité en consultant leur site et en partageant si possible le lien sur vos blogs ou vos pages sur les différentes plates formes de réseaux sociaux de manière à toucher un large public.

 

Les enfants des Aït Bougamez savent pouvoir compter sur nous tous !

 

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires divers
commenter cet article