Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 20:28

Notre premier tableau (toujours pas terminé à ce jour) était une commande pour la chambre à coucher de la petite cousine.

Les couleurs étaient imposées : Marron et turquoise comme la déco de la chambre ainsi que le format de la toile.

Comme toujours, les sisters ont acheté leur matériel dix minutes avant la fermeture du magasin, en attrapant le premier tube de peinture marron et la seule peinture turquoise disponible.... ce détail a son importance.

Première galère, peindre la toile... Dedin et Patate ont une patience limitée, n'ont pas de patience et sont artistes dans l'âme du moment que l'oeuvre est terminée en 10 mn...

L'essai au rouleau (censé nous faire gagner du temps) s'est avéré être une ca-tas-trophe ! Est-il besoin de préciser que le rouleau a été attrapé au hasard, juste avant le passage en caisse ?

Ce p..... de rouleau, qui comme son nom l'indique est censé rouler, à décider d'être solidaire avec les mouvements de grève du mois de mai. No comment pour la suite...

Bref au bout d'une demie-heure à rattraper les "merdes" du rouleau non-roulant, les sisters ont fini de peindre le fond de la toile.... l'une ayant commencé à peindre le haut de la toile , de haut en bas, et la seconde le bas de la toile, de droite à gauche...


2ème étape... 2ème prise de tête : Mais qu'est ce qu'on va bien pouvoir peindre en turquoise sur cette toile ?

Les sisters se crêpent le chignon, l'une veut faire des arabesques, l'autre des fleurs style Hawaï....

Après avoir fait un trou sur nos feuilles de brouillon à force de gommer... avoir failli mourir de rire chacune se moquant du travail de l'autre... avoir laissé des traces de chocolat sur nos feuilles... nous sommes tombées d'accord sur un modèle de tatouage tribal qui semblait plus facile à dessiner et à peindre.

Semblait seulement...

Une fois les dessins terminés, il fallait en faire des pochoirs et là... problème (encore)... pas de cutter chez les sisters !

En fouillant dans la boite à outils de Mr Patate où nous avons trouvé un bout de lame de cutter, rouillé, sans manche bien entendu...

Voilà Dedin et Patate en galère pour couper les pochoirs, avec chacune un bout du bout de lame de cutter... l'une protégéant ses doigts avec un bande de PQ... l'autre avec un bout de patafix (ce qui s'est avéré une nouvelle fois une supra méga mauvaise idée... il reste
d'ailleurs un peu de notre ADN sur les pochoirs !)



Nouvelle aventure pour fixer les pochoirs sur la toile et surtout les petites pointes pour éviter que la peinture n'aille dessous... A grand renfort de scotch et de patafix... (grosse cagade comme on dit par chez nous).

 

Chacune de son côté, commence à remplir son pochoir avec notre merveilleuse peinture turquoise en tapotant (pour suivre les "bons" conseils d'une certaine Valérie D. qui vu le résultat obtenu a souhaité garder l'anonymat).

 

Sauf que bizarrement là, la peinture ne veut pas s'étaler, colle au pinceau, et sent super fort...

 

 

Toutes contentes, malgré les petits amas de peinture turquoise à certains endroits, que les sisters comptent arranger dès le séchage de la peinture, elles entament la 3ème étape,  dessiner deux motifs en forme de goutte d'eau avec une peinture "glitter" argentée légèrement en relief qu'elles comptent remplir avec des sequins turquoises...

 

 


(Vous remarquerez entouré dans le coin, le "fameux" bout du bout de cutter fait maison...)

 

Jusque là, tous les problèmes rencontrés ont été plus ou moins solutionnés grâce au système D... il ne reste qu'à attendre que la peinture sèche pour coller nos sequins... rendez-vous est pris 2 jours après pour ce faire.

 

Sauf que 2 jours après... nouvelle merde... la peinture turquoise n'est toujours pas sèche ! Et pour cause c'est de la peinture à l'huile !!! Sur un fond de peinture acrylique....


Bien entendu les sisters ne s'en rendent compte qu'au moment de coller les sequins, lorsqu'elles se retrouvent les coudes collés à la toile... d'où une multitude de petites tâches turquoise, à reprendre lorsque le tableau sera terminé (un jour...).

 


La dernière touche au tableau, et dernière merde... la petite fleur censée être peinte avec le même "glitter" argenté que les gouttes d'eau... sauf que nous avons deux glitters argentés, un argent clair (celui des gouttes d'eau) et un argent foncé......  oui, vous avez tout compris... !

 

Notre "chef d'oeuvre" est en l'état car, démoralisées par tout le rattrapage qu'il y a à faire, nous avons commencé depuis, d'autres toiles à quatre mains, qui n'ont pas causé ont causé moins de déboires et que les sisters vous présenteront prochainement.

 

A très bientôt !

 

Edit : On vous expliquera aussi le pourquoi de la présence d'une boule de Noêl dans l'assiette en plastique qui faisait office de palette (because le magasin allait fermer et la caissière nous a fait son regard scarface au moment de retourner en cherche une).


 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacq 20/07/2009 23:02

alors il avance ce chef d'oeuvre.