Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 20:35

La honte, l'humiliation, la mortification...

De manière plus familière : le boc, le fad, la crampe, la te-hon, la latche...

Ou alors, de façon plus internationale, the shame, h'chouma, vergogna.


Bref, vous avez cerné le thème de ce billet.

 

Les Sisters sont les reines, les ambassadrices des "crampes" !


Quelqu'un de sage a dit "Le ridicule ne tue pas"


Un autre grand esprit a dit "Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort".

 

Dois-je en déduire que lorsque je me suis mangée la porte vitrée de l'immeuble en pleine tête, car je la croyais ouverte, c'était une expérience qui m'a rendue plus forte ?

Permettez-moi d'en douter !!!

Le choc de mon front contre la vitre étincelante ayant retenti tel un gong, les rares personnes qui n'avaient pas pu profiter de la scène en direct ont donc pu profiter de la deuxième phase.

La deuxième phase ?

Oui, la deuxième phase : moi ayant laissé une belle trace de sébum et de fond de teint sur la vitre, me frottant le front avec un sourire mi-gêné, mi-"j'm'en-fout-même-pas-honte" genre c'est pile ce que je voulais faire....


Et il y a même eu une troisième phase , l'effet Kiss pas cool: une bosse tellement grosse qu'on aurait dit une deuxième tête.


J'aurais presque pu faire croire que j'avais une soeur siamoise à laquelle j'étais attachée par le front.


J'aurais peut-être dû faire ça d'ailleurs :


- Je serais passée au JT,

- j'aurais écrit un livre dans lequel j'aurais fait pleurer dans les chaumières en décrivant le chagrin que j'aurais eu suite à la perte de ma siamoise lors de l'opération de séparation,

- j'aurais même pu faire publier des photos de ma défunte siamoise dans des journaux à scandales en mettant un rognon de boeuf dans un bocal de formol.

- cette histoire aurait même pu être adaptée au cinéma, avec Pénélope Cruz jouant mon rôle et la tête de Jocelyn Wildenstein jouant le rôle de ma bosse de ma soeur siamoise.


Je serais devenue milliardaire ! J'aurais été conviée au soirées les plus huppées de Hollywood, j'aurais sombré dans l'alcool et la drogue, et finalement je serais morte d'une overdose !!!

Au lieu de ça, mortifiée, j'ai préféré courir me planquer et ne repointer le bout de mon nez qu'une fois la bosse résorbée.

Je ne suis pas milliardaire certes, mais je n'ai sombré ni dans l'alcool, ni dans la drogue et je suis toujours en vie !!!

The Shame saved Dedin !

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sa-Ra - dans Délires divers
commenter cet article

commentaires

mavacre 20/02/2010 19:35


Pété de rire.....je le suis.....j'ai du mal à quitter mon pc!!!.......tiens une odeur de cramouze!.......m*rde!!! les nuggets!!!!!!


Maboulsisters 20/02/2010 23:21


lol tiens des nuggets brûlés ! notre recette favoriate on ne la rate jamais celle là !