Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sisters

  • : Maboulsisters
  • Maboulsisters
  • : Deux sœurs partagent leurs délires et déboires de tous les jours à Maboulworld
  • Contact

Pour écrire aux sisters

maboulsisters@gmail.com

Archives

Pages

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 15:32

Il était une fois deux soeurs fainéantes à un point que vous ne pouvez pas imaginer, de vraies feignasses represent.

 

Elles avaient la fâcheuse habitude de tout remettre au lendemain, au surlendemain, voire au semestre prochain.

 

Tout ? Non !  Manger, râler, faire les 400 coups , pour cela elles étaient hyper ponctuelles et même souvent en avance.

 

Un jour pour combattre la paradoxale hyperactivité dont elles souffraient, elles décidèrent de partager leurs aventures dans un petit blog.

 

Sauf, qu'il fallait le tenir à jour, et que multipliant les aventures et anecdotes en tout genre pour raconter ces dernières, il fallait s'y atteler de façon quasi quotidienne...

 

Dedin comptait sur Patate.

 

Patate comptait sur Dedin.

 

Et 6 mois passèrent...

 

Et en bonnes filles du Sud, elles ne daignèrent pas bouger le petit doigt de tout l'hiver, remettant sans cesse au lendemain et accusant la météo de leur honteuse paresse.

 

Elles se sont même posé la question de savoir si elles n'étaient pas comme certains reptiles, anquilosés et handicapés par le froid, attendant tranquillement les premiers rayons du soleil de l'été pour retrouver ardeur et mobilité.

 

Maintenant que le soleil est là (big fail), les sisters semblent retrouver une relative mobilité dans leurs petits doigts engourdis et boudinés, et doivent publier six mois de billets en retard.

 

Ainsi donc, les sisters "devraient" pouvoir  être en mesure vous faire partager leurs délires en tout genre beaucoup plus régulièrement pendant les beaux jours (sous réserves des prédictions de Météo France).

 

Les sisters vous disent donc à bientôt... normalement.


Partager cet article

Repost 0
Published by Maboulsisters - dans Délires de tous les jours
commenter cet article

commentaires